La génèse d'ODISSE

Un DVA next gen

L’histoire d’ODISSE est née au détour d’une idée invraisemblable : un nano robot pour les skieurs hors piste qui creuserait une arrivée d’air frais lorsque l’utilisateur est pris dans une avalanche. Lors de séances de réflexion autour de cette idée, Sébastien nous a fait part de la complexité et de la difficulté de l’utilisation d’un DVA (Détecteur de Victimes d’Avalanche). Nous nous sommes alors demandés, comment rendre la recherche des victimes plus simple et plus efficace pour tous. C’est donc de ces réflexions qu’a émergée la première version de notre projet : eSafety, le DVA nouvelle génération. Ce DVA, en plus des fonctionnalités classiques, intègrerait : une détection automatique de prise en avalanche, une communication directe avec les secours et une communication avec les autres usagers de balises eSafety. 

Notre mission était alors définie : comment rendre la technologie plus accessible pour tous ?

Au détour d'une rando

En octobre 2021, nous avons effectué une randonnée sur les crêtes bordant l’étang d’Alate au coeur des Pyrénées. Après une heure et demie de marche, nous avons décidé de faire une pause et de prendre quelques photos. Lors de cette pause, Loïc a voulu envoyer un message à ses proches pour les rassurer. Un problème a émergé : il n’y avait aucun réseau téléphonique.  Un sentiment d’impuissance grandissant, face au danger dû à l’engagement technique du parcours et à la couverture réseau inexistante, s’est alors développé. De ce constat est née la volonté de développer un dispositif de secours. Un dispositif accessible à tous les pratiquants de la montagne. Un dispositif simple, innovant et accessible.

Une histoire décisive

Lors de nos nombreuses discussions, Anne-Alice nous a fait part d’une expérience lui étant arrivée pendant l’été 2021. Elle raconte :

« L’histoire se déroule pendant l’été 2021, lors d’une sortie avec ma famille. Le temps est beau, le ciel est bleu et la mer est calme. En début d’après-midi, une communication radio nous surprend. Un voilier dérivant vers le large est signalé aux autorités. Un moniteur de catamaran, ayant entendu le signal de détresse, aperçoit le bateau et se dirige vers lui pour l’accoster. Une fois sur le voilier, il retrouve un homme, d’une soixantaine d’années, inanimé dans le cockpit avec une large plaie au crâne. Le temps que les secours arrivent il s’était évanoui. La victime était un habitué de la région, passionné de voile depuis toujours et habitué des sorties en solitaire. Ce jour-là, il était parti naviguer avec son Sun Odyssey 32 pour profiter de la météo comme nous. »

La question que l’on s’est tous posé à la suite de cette histoire est : que ce serait-il passé si le moniteur n’était pas venu le secourir ?

La naissance d'ODISSE

Cette histoire nous montre qu’un dispositif comme celui que nous souhaitons développer, peut être aussi utile aux plaisanciers, et donc aux pratiquants de sports nautiques qui s’aventurent en général seuls et sans portable car non étanche. Nous avons donc décidé d’élargir notre marché à tous les pratiquants de sports outdoors, en passant par les sports terrestres, nautiques et même aériens. Et parce que tout le monde a besoin d’aventures, nous avons créé Mark’O pour vous accompagner dans chacune d’entre elles.